Les nuits de bébé : l’endormissement


DEVENIR MAMAN / dimanche, mars 10th, 2019

L’endormissement de bébé (pour la nuit) est avec l’allaitement un truc que je maîtrise plutôt bien. Voici ce qui marche pour moi.

1- Baisser progressivement toutes les lumières
2- Baisser la musique
3- Changer la couche et mettre en pyjama
4- Un rituel du coucher
5- Un cocon de calme

6- De la souplesse et de l’observation

J’ai la chance d’avoir un bébé qui a fait ses nuits dès le sixième jour. Pour mémoire une nuit signifie que bébé dort au moins 5 à 6 heures d’affilée, et dans les premiers temps même des nuits de 8 à 12 heures. Contrairement à mon chat qui lui fait la fiesta toute la nuit. Je précise que mon bébé est très tonique et éveillé. Le moindre bruit ou la moindre sollicitation (un joli tissus, un objet intéressant qui passe à portée de vue et elle est de nouveau parfaitement réveillée alors qu’elle baillait 5 secondes plus tôt. Donc c’est un mélange de chance mais aussi de travail.)

Juste une petite précision sur la photo d’illustration c’est la sieste et non la nuit et je lisais un livre juste à côté ni le chat ni les couvertures ne sont autorisées dans le lit de bébé la nuit.

Depuis ses quatre mois mon bébé dort 10 à 12 heures par nuit avec une tétée au milieu (depuis que nous avons écopé de voisins bruyants au dessus de nos têtes) avant c’était d’affilé. La plupart du temps elle dort à 19h30 contre 21h30 avant ce qui nous permet de passer un peu de temps en amoureux même si je me couche tôt. Il est très rare qu’elle se réveille plus d’une fois la nuit (bon au jour où j’écris c’était avant d’écoper de voisins bruyants maintenant nous sommes réveillées la petite et moi plusieurs fois par nuit par le bruit). Toujours est-il que l’endormissement se passe facilement allaitement et histoire compris ça me prends 10 à 20 minutes en général. Elle s’endort d’un coup au sein

Je vous précise que j’ai pris un congé parental et que je m’occupe seule de ma fille sans aide, un peu (très peu) le papa. Mais il travaille beaucoup donc c’est quasi comme si j’étais mère célibataire.Donc mes horaires ne correspondent pas nécessairement aux vôtres.

Voici mes trucs pour endormir un bébé très éveillé et très sensible aux stimulations auditives et visuelles

BAISSER LES LUMIERES

C’est absolument fondamental et ça fonctionne très bien, les quelques soirs où j’ai moins tamisé les lumières nous avons rencontré beaucoup de difficultés à l’endormir. IL faut baisser toutes les lumières de toutes les pièces où vous êtes susceptible d’amener votre bébé dans l’heure qui précède son coucher.


Egalement éteindre la télévision ainsi que tous les écrans et ce même si la télé est à 5 mètres ou que vous tripatouillez votre smartphone plaqué derrière un coussin. Car tout cela produit de la lumière et qui plus est des lumières qui ne sont pas fixes donc hyper excitantes pour un enfant. Je m’explique. Si vous jouez avec votre bébé au salon vous baissez progressivement toutes les lumières pour simuler le coucher du soleil. Mais si vous passez par un couloir bien éclairé pour amener bébé à sa chambre vous perdez les bénéfices de l’ambiance tamisée et il faut tout recommencer.


Vous mettez votre téléphone sur vibreur et vous le posez loin de bébé. En réalité le rituel du couché commence une bonne heure avant le coucher effectif.


Si besoin mettez des veilleuses partout bébé peut parfaitement prendre son bain dans une ambiance douce esprit spa. Pour vous donner une idée sur ma lampe en cristal de sel, je mets un tissus foncé et pour le réveil du milieu de la nuit je pose encore un lange par dessus. Et en 10 à 15 minutes bébé a pris sa tétée nocturne et s’est rendormi.


Attention l’été aux promenades en fin de journées quand il y a beaucoup de soleil. Car bébé aura besoin d’un peu de temps pour se calmer et se mettre en mode sommeil.

BAISSER LA MUSIQUE

C’est à dire diminuer le volume et passer de sons énergiques à de la musique douce.


Comme pour la lumière vous baissez progressivement.
Parce que en clair vous auriez du mal à vous endormir dans une boite de nuit sous les stroboscopes et bien pour votre bébé c’est pareil il a peu de chance de s’endormir dans des conditions pareil surtout si comme le mien c’est un bébé très sensibles aux stimulations.

Par soucis de transparence je vais quand même vous donner mon petit truc pour quand même regarder la télévision (enfin netflix pour moi) : je mets les sous-titres et je coupe le son pour le remplacer par de la musique douce (ballades jazz ou musique classique) et je baisse la luminosité de l’écran et bien sûr aucune série où on voit de la violence du sexe ou des monstres (sinon vous saurez d’où viennent les cauchemars de votre enfant).

CHANGER LA COUCHE ET METTRE EN PYJAMA

Même si vous ne donnez pas de bain le soir, il est important pour que bébé différencie les moments de la journée que des événements marquent clairement ces différents moments.


L’idée c’est que le soir quand il y a peu de lumière et qu’on lui met une couche propre et un pyjama (ou un nouveau pyjama pour les bébés qui passent toutes leurs journées en pyjama) votre bébé sait qu’il va bientôt dormir. En clair ça va créer un réflexe conditionné : peu de lumière, musique douce, couche et pyjama propres = bientôt dodo pour la nuit. Les bébés étant des créatures d’habitude ça fonctionne rapidement. c’est en quelque sort le premier signal du rituel d’endormissement.

UN RITUEL DU COUCHER

Attention le rituel c’est bien mais faites attention à ce qu’aucun élément ne soit indispensable en clair ne faites pas tout tout le temps sinon vous vous retrouverez prisonnier de votre rituel et ce n’est pas le but.

Chacun son rituel il faut juste qu’il corresponde à des activités calmes.

Pour nous après avoir mis une couche et un pyjama propres. Mon mari si il est là lui lit une fable de La Fontaine. Et quand il n’est pas là je lui lis un livre adorable dont je vous parlerai plus tard. Puis je mets le tissus sombre sur la lampe en cristal de sel. Je la glisse dans sa gigoteuse. Puis ou je la prends dans mes bras pour l’allaiter ou je m’allonge avec elle pour l’allaiter sur notre lit et elle s’endort tout de suite mais pour les bébés au biberon vous pouvez simplement les bercer ça fonctionne très bien c’est ce que nous faisons si par hasard elle ne s’endort pas en tétant.

Puis nous la reposons très délicatement dans son lit à barreaux. Elle dort comme une bienheureuse jusqu’à ce que la faim la réveille. Il arrive qu’elle ne soit pas totalement endormie quand nous la mettons au lit. Mais comme elle est détendue par son petit rituel elle s’endort tranquillement toute seule (la plupart du temps).

UN COCON DE CALME

Si vous êtes chanceux vous n’avez que voter propre bruit à gérer. Pour les autres, suivez le guide (en attendant de pouvoir fuir en déménageant).

Depuis mi-décembre nous avons écopé de voisins bruyants qui nous marchent sur la tête avec des talons et passent toutes leurs soirées à ouvrir et fermer des placards. Sans compter qu’ils sont maladroits et font régulièrement tomber des objets. Donc autant vous dire que ça empêchait mon bébé de s’endormir et que ça le réveillait toute les heures. Donc ça plus le chat fêtard je n’ai quasi pas dormi pendant deux mois).

Voici la parade que nous avons trouvé:
une petite machine qui fait des sons de la nature et des bruits blancs. Nous avons pris un appareil de bonne qualité spécialement conçu pour les personnes souffrant d’acouphènes et pour les bébés. Je l’allume en début de rituel du coucher. Et si nous sommes un jour où les voisins sont particulièrement bruyants j’ajoute :

mon cd de berceuses jazz. Je laisse le cd aller jusqu’au bout et je baisse en milieu de nuit l’appareil qui fait les sons de la nature. Je ne peux pas l’éteindre car les bruits des voisins durent jusqu’à plus de minuit et reprennent vers 6 heures du matin certains jours.

DE L’OBSERVATION ET DE LA SOUPLESSE

Il est certain que les horaires de bébé doivent être réguliers mais je vous conseille d’observer vers quelle heure votre bébé donne des signes de sommeil (se frotte les yeux, baille ou au contraire devient surexcité), comme les grands bébé a ses propres horaires internes et ça fonctionnera mieux si vous les trouvez) et de caler l’heure habituelle du coucher en fonction.


Soyez souple parfois bébé est fatigué plus tôt que prévu. Ce n’est pas bien grave si il n’a pas pris de bain ou qu’il dort dans sa tenue de jour (du moment que la couche a été changée pas trop longtemps avant). Le mieux est l’ennemi du bien, précipitez-vous pour le coucher sinon vous risquez de vous retrouver avec un gremlin intenable.

Et voilà pour mes petits trucs qui fonctionnent bien. Testez ça améliorera déjà bien la phase critique de l’endormissement.

Et vous vous faites comment ? Qu’est ce qui fonctionne pour vous ?

Esmeralda

Inscrivez-vous à la newsletter
Je respecte la confidentialité de vos informations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *